bottom menu
Version imprimable Envoyer cette page

Strasbourg, capitale européenne

Strasbourg, ville européenne

Européenne, Strasbourg l'est de naissance ou presque, tant par sa situation géographique que par son destin historique.

Strasbourg est, deux mille ans après sa fondation, au point de convergence des lignes de force qui relient les îles Britanniques au nord de l'Italie, d'une part, la Scandinavie à la péninsule ibérique, d'autre part, et de celles qui, depuis peu, rapprochent à nouveau l'est et l'ouest du continent. Dans un rayon de 5 à 600 km autour de la capitale alsacienne se trouvent notamment : Paris, Lyon, Genève, Zurich, Turin, Milan, Munich, Prague, Stuttgart, Francfort, Bruxelles et Amsterdam. Située sur les bords du Rhin, à la frontière des aires culturelles et linguistiques romane et germanique, Strasbourg occupe une position stratégique au coeur de l'Europe.

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, lorsque l'idée d'une réconciliation européenne aboutit à la création du Conseil de l'Europe, Strasbourg est choisie comme siège de cette institution. La ville devient alors symbole de l'unité et de la construction européenne. Elle accueillera logiquement par la suite le Palais des Droits de l'Homme. Enfin, le Traité de Maastricht, en 1992, et le Traité d'Amsterdam, en 1997, viendront confirmer Strasbourg comme siège officiel du Parlement Européen (le nom actuel de l'Assemblée de Strasbourg lui fut donné en 1979, lors de la première élection de ses membres au suffrage universel direct).

Ainsi, Strasbourg partage avec New York et Genève le privilège d'être le siège d'organisations internationales sans être capitale d'Etat. Deuxième ville diplomatique de France, elle accueille aujourd'hui 75 représentations diplomatiques et consulats.

Strasbourg est également présente dans les grands réseaux de villes européens (Eurocités, Conseil des Communes et Régions d'Europe, Energie-Cités, Cités Unies France). Elle-même créé le Club de Strasbourg qui regroupe aujourd’hui les Maires de quelque 35 villes (capitales d’Etat et métropoles régionales) des nouveaux et futurs pays membres de l’UE. Une initiative visant à promouvoir et renforcer les liens entre les principales métropoles des nouveaux et futurs Etats de l’Union et la capitale parlementaire de l’Europe unie.

Aujourd'hui, les réseaux forment des regroupements de plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de collectivités territoriales et visent à constituer de véritables outils de l'action européenne et internationale des villes.